L’aventure, jour après jour (épisode 3,5)

Jour 8 – Mercredi 24 Juillet – par Clément

Lendemain de karaoké… sur le chantier é é (ça rime Karim)

Qui a eu cette idée folle, de rénover une école ? En tout cas, ce n’est pas Charlemagne. C’est avec les
cordes vocales encore chaudes que nous prenons le chemin de l’école. « It’s time for Africaaa » disait l’une, il
est temps de s’attaquer au lessivage disons-nous.

Au programme de cette matinée : lessivage du sol de notre salle de classe, du débarras, et des murs à
repeindre. Puis l’équipe s’attaque à la peinture verte sur les tôles de toit fraîchement posées, ainsi qu’à la
réparation de la cloison du débarras. Eh oui, parce que le lessivage c’est cool, mais planter des clous c’est
encore plus coooool. (Et Roucool c’est un Pokémon nul, note de l’auteur).

Après ces durs efforts, nous sommes invités pour un festin de midi chez la tante de Céline. Difficile de se
souvenir de toutes les délicieuses choses préparées sur cette table. En tous cas, la salade de fruits restera
gravée dans nos mémoires. Félicitations aux chefs !

Retour sur le chantier. Nous nous attaquons avec ardeur et vivacité à la première couche de peinture blanche
du plafond, et à la peinture blanche des ombrelles aux fenêtres. Bon, j’appelle ça des ombrelles, mais
l’expression « petite planchette horizontales clouée au cadre des fenêtres dans le but de faire rideau et
séparation avec l’extérieur » est sans doute plus adéquate. Nous effectuons aussi un nettoyage des murs
extérieurs, et la deuxième couche de peinture au plafond. Oulalalaaa, levée de boucliers au fond de la salle !
« Qu’ouïe-je, première couche ET deuxième couche du plafond dans la même journée ?! ». Et oui, car chez
Ecoliers des Philippines, nous savons conjuguer qualité et vitesse d’exécution en même temps. Bravo !

Le soleil se couchant tôt aux Philippines, nous passons quelques minutes à finir nos tâches respectives à la
frontale, puis regagnons la maison avec le cœur léger, et les jambes lourdes.

Moment fort de la journée : c’est la première fois que nous avons vu Jessie aussi impliqué ! Et quand Jessie
mouille le maillot, c’est un peu comme une fusée qui décolle. « On fiiiire »

Clément

Eh oui, pour ceux qui suivent, cette journée vient avant le dernier épisode publié. Ndlr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image