L’histoire

Les premiers pas de l’association ont été faits à Bohol, une île de la région des Visayas, et plus précisément dans le petit village de Mandaug. A la naissance de l’association, ses moyens lui permettaient tout juste d’apporter une aide ponctuelle à l’école maternelle du village, d’une trentaine d’élèves.

Les premières actions étaient simples et ponctuelles : fournir du matériel scolaire, réparer un bout d’école détruit par des séismes. Puis, peu à peu l’association s’est étoffée, autant en expérience qu’en nombre d’adhérents et de bénévoles. De projet en projet, de rêve en rêve, Écoliers des Philippines a mené sa barque solidaire en se forgeant autour de 3 axes d’intervention principaux :

  • L’aide matérielle, pour apporter un minimum de confort aux élèves afin que le manque de matériel ne soit pas un frein à leur scolarisation ;
  • La rénovation de locaux éducatifs, en rénovant des locaux d’enseignement insalubres ou abandonnés afin d’améliorer le quotidien des élèves, ou construire des structures éducatives (ludothèques, bibliothèques, etc.) ;
  • Le partage culturel, dont le but est de créer des ponts entre cultures française et philippine à travers des échanges entre classes afin de favoriser l’ouverture d’esprit chez les élèves et la découverte d’autres cultures.
Opération 500

En 2019, après un voyage sur le terrain de plusieurs membres de l’association, un nouvel axe prioritaire a trouvé sa place dans notre programme :

  • L’aide alimentaire, pour lutter contre le décrochage scolaire entraîné par la sous-nutrition et la faim en offrant un repas chaud par jour aux élèves les plus défavorisés, directement à l’école.
Cérémonie remerciement

Aujourd’hui, forts de l’expérience acquise au cours de ces 6 dernières années d’existence, les membres d’Ecoliers des Philippines continuent de donner de leur temps pour apporter une amélioration, même infime, dans la vie et l’avenir des écoliers philippins.

Rencontre avec Mandaug